Ski nordique
Découvrez l'équipe de Belgique
 
 
 
 
 
Vendredi 20 novembre 2015
 

Découvrez l'Equipe de Belgique de ski nordique qui vient de réaliser un premier stage à Ramsau en Autriche

 
La Belgique est une grande nation du cyclisme. Elle est aujourd'hui la première nation mondiale de football au classement FIFA. Dans les disciplines nordiques, c'est une toute petite nation naissante. Mais elle existe et elle évolue peu à peu.

Des biathlètes binationaux de valeur comme les sœurs Santer et Michael Rösch, ont fait le choix de s'y licencier. Le biathlon connaît en Belgique un intérêt croissant du public qui, d'averti au départ devient de plus en plus populaire.

Ce pays du Nord, pas si plat que ça, dont le point culminant se situe à peine à 700 m d'altitude, a cette particularité de voir des milliers de personnes venir d'Allemagne, de Hollande, du Luxembourg et de toute la Belgique, pratiquer le ski nordique sur le plateau des Hautes Fagnes, dès les premiers flocons de neige tombés. On se trouve à moins de 60km de Liège.

Le stage que le Vercors ski de fond a effectué cet été en Belgique, a démontré qu'il y avait une forte motivation et un vrai potentiel pour le développement des disciplines nordiques (Voir article dauphinordique de juillet)…

La préparation estivale des fondeurs peut s'y effectuer efficacement grâce à un réseau important de voies lentes, à sa géographie et à ses nombreuses infrastructures sportives proches.

Ce stage a d'ailleurs interpellé les élus des fédérations belges de ski et les a stimulés à donner un coup d'accélérateur pour l'évolution des disciplines nordiques.


>>
Il est possible aussi de skier toute l'année
dans les trois ski-dômes du pays.
La FIS et l'IBU proposent des stages pour aider les petites nations à se développer. Les athlètes belges ont pu en profiter et, grâce à ces échanges internationaux, ils accumulent des expériences riches. Ils sont prêts maintenant à plus d'indépendance structurelle.
 
Un peu d'histoire
     
  Le ski de fond
    Le ski de fond a toujours existé en Belgique. Dans les années 80, on a constaté de forts enneigements. Une course populaire comme la Fanialoppet, organisée par le pionnier belge du Ski de Fond, Jean-Louis Claesen, rassemblait des centaines de compétiteurs à Mont-Spinette. La célèbre Fagnarde attirait à Rocherath, le plus haut village de Belgique, quelques 2000 fondeurs ! En 1988, on estimait que 200 000 belges pratiquaient cette activité au moins une ou deus fois dans la saison.
Le manque de neige a eu raison par la suite de ce succès populaire. Mais la motivation est restée intacte chez certains purs et durs.
     
  Le ski de fond
    La pratique du ski-roues reste intensive. Pour preuve, le week-end des 14 et 15 novembre derniers, se déroulait le championnat de Belgique de ski-roues sur le plus beau circuit du monde de F1, celui de Spa Francorchamps.
     
  Le biathlon
Le biathlon a une histoire plus courte. Il a son origine militaire, tout d'abord.

Alain Polmans : "Il y a 25 ans, j'étais officier à l'armée, professeur EPS et chargé des cours d'Education Physique à l'Institut Royal Militaire (IRMEP). J'avais entre autre la responsabilité de la formation des moniteurs de sports qui, au sein de leur cursus, se devaient de devenir moniteurs de ski nordique.
Formé en équivalence BE, en Allemagne puis en Suisse à l'école des sports interféderale de Macolin, j'étais également responsable de l'équipe nationale militaire de ski de fond.
Pendant des Championnats du monde militaire de ski organisés par le CISM (conseil international du sport militaire), en croisant Christian Dumont et Raphael Poirée en 1992 à Sodankylä en Finlande, l'idée de participer à la patrouille militaire (épreuve phare de biathlon par équipe du CISM) naquit.
L'année suivante, lors du colloque d'ouverture de la saison de biathlon à Hochfilzen, la Belgique s'inscrivait à l'IBU. Je revins de ce colloque avec des armes et différents moyens offerts par l'IBU pour lancer le Biathlon en Belgique.
Une commission de biathlon se créa et ce fut Frédéric Lahaye Goffart, le directeur actuel de la station de Bessans, compatriote et ami, effectuant son service militaire comme moniteur de sport en passant par l'IRMEP qui fut le pionnier et premier biathlète Belge à concourir."
 
Fred Lahaye Goffart, en course, déjà à Bessans en 2001. Fred à la coupe du monde de Ruhpolding
 

Suite à notre stage d'été avec le Vercors SF, la fédération belge m'a demandé de coordonner et d'entraîner en partie cette équipe nordique belge naissante.
La devise du pays, étant "l'union fait la force", il s'agissait pour moi de proposer un stage de cohésion rassemblant des athlètes d'horizon et d'historique différents : germanophones, néerlandophones, francophones, binationaux … fondeurs et biathlètes.

Du 31 octobre au 7 novembre, le premier stage sous cette forme vient de se dérouler à Ramsau en Autriche.

C'est ainsi que Thibaut de Marre du SA Méaudrais, César Beauvais du SC Megève et Tom Lahaye Goffart de l'ES Bessans rejoignirent le groupe constitué par d'autres athlètes dont Loïc Dehottay, licencié à Bass/Rupt SN
Le stage fut un succès au niveau de la cohésion recherchée mais aussi du sérieux des entraînements :
Travail au seuil bas et séance de PMA,
Séances quotidiennes de tir,
Séances de musculation en circuit d'endurance de force
Séances de ski sur le glacier
Test chrono.
Les objectifs de la saison resteront humbles :
L'espoir de sélectionner Thibaut de Marre pour les épreuves de ski de fond aux JOJ 2016
La première participation d'une équipe relais en biathlon aux championnats du Monde jeunes à Cheile Gradistei en Roumanie
La sélection de Tom Lahaye Goffart aux mondiaux Juniors de Biathlon 2016.
Des participations individuelles à des OPA et IBU CUP.


Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir...
Mais la bravoure des Belges est connue, sans jamais se prendre trop au sérieux.
 
Alain Polmans
 
Et pourquoi pas un retour du film culte "Rasta rocket" ?
 
 
Le site Internet de la Fédération de ski de Belgique
 
Le site Internet belgium-biathlon
 
Les photos du stage à Ramsau