Olympisme
L'avenir du mouvement olympique
 
 
 
 
Jeudi 13 novembre 2014
 
L'avenir du mouvement olympique
 
La 127ème session du CIO, se tiendra à Monaco les 8 et 9 décembre 2014 (Le CE du 5 au 7 décembre).
Au départ extraordinaire, cette session est devenue ordinaire, avant, sans aucun doute, de devenir historique. Cette réunion engagera les membres du CIO vers ce qui sera le sport de demain, ou ne sera pas !

Les grandes lignes ont déjà été tracées. Les obstacles sont connus depuis longtemps. La démesure en est le principal fléau, Oslo le rejet de trop. Des décisions très importantes, liées à un climat économique difficile, vont être prises. Elles changeront l'approche du sport dans le monde et définiront l'avenir du sport olympique.
Cette 127ème session, présentera plusieurs solutions, formalisées à la suite des processus de consultations et de discussions engagés par le président du CIO Thomas Bach, dans le cadre de l'agenda olympique 2020. Elle abordera 3 grands sujets : durabilité - crédibilité - jeunesse.

Pour nous Masters, on aurait aimé une approche intergénérationnelle. Les " Jeux Masters " sont, et restent, un grand mystère. Sont-ils un territoire expérimental ? Ils sont une source de revenus non négligeable ! Je rappelle que les " European Masters Games " d'été auront lieu à Nice du 1er au 11 octobre 2015 et que les " Jeux Mondiaux Masters " d'hiver, auront lieu au Québec début février. Quel est la part d'investissement du CIO dans ce projet ?
- Une nouvelle stratégie pour la procédure de candidature va voir le jour, simplifiée et intégrée, afin d'en ramener le coût à de plus justes proportions. Le retrait de nombreuses villes candidates ont obligé le CIO à réagir. Le CIO proposera des solutions afin de faciliter l'accès au grand rêve olympique. Sochi fait peur. : 32 milliards d'Euros ont de quoi interpeller (Même si cette somme mérite explications). Alors pour permettre aux candidats de reposer les pieds sur Terre, sans prendre le risque d'y reposer ad vitam aeternam, tous ont besoin de garanties et de dialogues.

- Une modification de la procédure en vigueur pour la composition du programme olympique. De nouvelles épreuves rejoindront le calendrier olympique grâce à une approche plus souple.

- La création d'une chaîne de télévision olympique. Elle aura pour vocation d'intensifier la promotion des valeurs olympiques.

200 journalistes accrédités seront présents à Monaco. Vous aurez facilement accès à toutes les informations, qui vous permettront de savoir où l'on va !

Gilles Grindler